Au service de Dieu.


02 décembre 2019

Toute une série de projets sont devant nous…pour être ensemble « au service de Dieu ».

« Au service de Dieu », voilà bien ce que chacun espère ! Trouver sa place dans le service de Dieu !

Pour en parler, toute l’Ecriture peut-être ouverte ; ici, nous ne verrons qu’un des multiples aspects du service de Dieu.

Regardons quelques textes dans l’épitre aux Hébreux concernant : les anges, Moïse, les sacrificateurs, Melchisédech et le Christ, tous au service de Dieu.

Les anges : (Hébreux 1/14)

« Envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ». Au service de Dieu, ils le sont pour accomplir une mission de salut envers ceux vers lesquels Dieu les envoie.

N’est ce pas là une des définitions même de ce qu’est être au service de Dieu. Servir au salut des autres ! Quelle belle vocation.

Moïse : (Hébreux 3/5)

Un mot définit, ici, la qualité de son long service de Dieu auprès du peuple d’Israël : FIDELE.

Et un autre mot pour définir ce service : TEMOIGNER ce qui devait être annoncé, à savoir Christ.

Un témoin fidèle dans le temps, au travers des épreuves, pour que messager et message ne fassent qu’un en vue de révéler Celui qui viendra, Christ le Témoin fidèle.

 

Les sacrificateurs: (Hébreux 5 :1 à 4)

Il est fait souvent allusion au service de Dieu qui était le leur dans cette épître.

Regardons ces quatre versets, ils nous informent qu’au service de Dieu nous restons, nous, avec notre faiblesse naturelle, ce qui nous oblige à avoir de la compréhension et de l'indulgence pour les autres.

Etablis par Dieu, ils le sont, pour une mission bien particulière : apporter le pardon, par les sacrifices, pour le péché des autres, et pour eux-mêmes.

 

Melchisedek : (Hébreux 7 :1)

Personnage énigmatique associé à la figure du Fils de Dieu (Chapitre 7 verset 3), dont le seul aspect au service de Dieu est dans ce mot : Il le bénit, en parlant d’Abraham, il bénit Abraham en vue de la promesse.

Être au service de Dieu, c’est être en bénédiction aux autres, pour les amener à vivre leurs propres projets, à les voir se réaliser dans leur vie.

 

Jésus-Christ : (Hébreux 2 :11,13 et 17)

C’est de lui, bien sûr, que toute l’épître fait la démonstration : il est au service de Dieu, Fidèle, Compréhensif, Celui qui bénit,  nous vient en aide, apporte, par son sacrifice unique, le pardon des péchés, conduit au but éternel, le salut de nos âmes.

Mais voici ce qui est écrit de Lui en 5/8 :

« Il a appris l’obéissance par les choses qu’il a souffert ».

Il y a, au service de Dieu, une part de souffrance, souffrance, ici, pour apprendre…la patience… le renoncement à soi-même…la confiance en Dieu pour la réalisation du Projet de Dieu.

Oui, une part de souffrance est attachée au service de Dieu, armons-nous de cette pensée !

Conclusion :

 « Afin que vous serviez le Dieu vivant ! »

Hébreux 9 :14

Purifiés et renouvelés par la vie de l’Esprit demeurons au service de Dieu pour une œuvre de vie, une œuvre de salut en faveur des autres.

Philippe BAK